Détail des 10 idées reçues sur les piscines.

10 idées reçues sur les piscines : On vous dit enfin la vérité !

Il existe des idées reçues courantes que la plupart des gens ont entendues sur les piscines depuis leur enfance. Comme la plupart des mythes, il y a peu ou pas de vérité derrière ces affirmations, ou la vérité a été tellement déformée au fil du temps qu’elle n’est plus reconnaissable. Aujourd’hui, nous allons aider à identifier certaines de ces erreurs et à dissiper la confusion.

1. L’eau claire est de l’eau propre

Non, cette idée reçue sur la piscine est totalement fausse. Une eau claire signifie simplement qu’il n’y a pas d’algues visibles qui poussent dans l’eau. S’il y en avait, l’eau deviendrait verte, ou il y aurait des dépôts verts au fond ou sur les parois de la piscine. Si vous êtes déjà allé nager dans les rapides d’une rivière, vous savez qu’il peut y avoir toutes sortes de mousses sous-marines poussant dans une eau cristalline qui est très saine.

La clarté de l’eau ne vous dit rien sur les microbes dans l’eau : combien il y en a, quel genre, à quel point ils peuvent être dangereux, ou quoi que ce soit d’autre. Votre nez et votre langue vous en diront plus que vos yeux. Si l’eau a une odeur ou un goût étrange, cela signifie qu’elle est chargée d’organismes microscopiques, dont certains peuvent être nocifs.

2. Une odeur de produits chimiques signifie que l’eau est propre

Désolé, ce mythe est également à briser. Le chlore est utilisé dans les piscines pour tuer les germes, mais lorsqu’il se lie aux contaminants que les nageurs apportent dans les piscines, tels que la sueur et l’urine, il peut former des produits chimiques appelés chloramines.

Lorsque vous détectez une forte odeur chimique autour de la piscine Intex ou autres, vous sentez presque certainement les chloramines. Cela signifie que l’eau est tout sauf propre. L’eau de piscine vraiment propre a en fait très peu d’odeur.

3. Vous ne pouvez pas tomber malade à cause de l’eau de la piscine

Encore faux. Les bactéries et autres microbes peuvent survivre pendant de longues périodes dans les piscines qui n’ont pas assez de chlore ou le bon équilibre de pH. Bien que la natation soit une merveilleuse façon de faire de l’exercice et vous procure un formidable entraînement cardiovasculaire, vous ébrouer dans de l’eau chargée de germes ou l’avaler peut vous rendre malade comme un chien en un rien de temps.

Les maladies hydriques peuvent être causées par une myriade de germes, de virus et de bactéries qui prolifèrent dans une piscine. Elles ne nomment cryptosporidium, pseudomonas, legionella, shigella, norovirus et E. coli (ou Escherichia coli). Vous ne connais peut-être pas de tous ces termes, mais presque tout le monde a entendu parler d’E. coli. On le trouve généralement dans les aliments contaminés, mais les piscines peuvent aussi en contenir. Alors oui, vous pouvez certainement tomber malade à cause de l’eau de la piscine.

4. Le chlore tue les germes

Oui et non. Oui, le chlore tue les germes et les bactéries. C’est pourquoi il est utilisé dans les piscines. Le problème, c’est qu’il faut du temps pour le faire. Les bactéries cryptosporidium peuvent survivre, même dans l’eau correctement traitée pendant des jours.

Si vous soupçonnez la présence de germes ou de bactéries dans l’eau de votre piscine, ajustez les niveaux de chlore dans la piscine jusqu’à ce que le pH atteigne 7,2-7,4, puis attendez cinq jours pour lui donner une chance de fonctionner avant de retourner dans l’eau. Cette nuance est importante.

5. Les yeux rouges signifient qu’il y a trop de chlore

Encore une idée reçue courante qu’il faut combattre. Car, en fait, c’est l’inverse. Les yeux rouges et les démangeaisons de la peau sont causés par les chloramines et/ou des niveaux de pH inappropriés dans la piscine. Vous avez besoin de plus de chlore pour éliminer les chloramines et assainir l’eau.

Lieux communs, légendes urbaines, mythes et idées reçues sur les piscines.

6. Pas besoin de se doucher avant d’entrer dans la piscine

Comme nous l’avons déjà vu, les chloramines sont causées par les contaminants que les nageurs apportent dans les piscines Bestway ou autres, tels que la sueur et l’urine. Même si vous avez déjà pris une douche ce matin-là, vous devez toujours passer une minute sous le jet du pommeau pour éliminer tout ce qui aurait pu s’accumuler sur votre corps depuis lors. Sinon, vous contaminez l’eau dès que vous y mettez les pieds.

7. Il faut attendre une heure après avoir mangé pour aller nager afin d’éviter les crampes

Cette idée reçue est un peu vraie. Lorsque vous avez l’estomac plein, votre corps lui envoie plus de sang pour faciliter le processus digestif. Vous n’avez qu’une quantité limitée de sang dans votre corps, donc si une partie en reçoit davantage, les autres parties en reçoivent nécessairement moins. Moins de sang dans vos muscles peut entraîner des crampes si vous les surmenez.

Cependant, si vous mangez un repas léger et que vous retournez à la natation plutôt que de sauter pour jouer à une partie de water-polo agitée, tout devrait bien se passer.

8. Le chlore rend les cheveux blonds verts

Aucune chance ! Le chlore n’affecte en rien la couleur de vos cheveux, contrairement au cuivre. Certains algicides sont à base de cuivre et les métaux oxydés dans l’eau peuvent se fixer aux protéines de vos cheveux. Ne vous inquiétez pas, c’est temporaire. Vous pouvez l’enlever en faisant un shampoing avec un produit qui enlève la coloration. Vous pouvez même l’éviter en revitalisant vos cheveux avant d’entrer dans l’eau. Mais le chlore n’a rien à voir avec ça.

9. L’urine devient rouge dans une piscine

C’est génial pour rire dans les films, mais il n’y a tout simplement rien de vrai dans cette affirmation. C’est juste une tactique sournoise utilisée par les parents pour empêcher leurs enfants de faire pipi dans la piscine. Curieusement, il s’avère que plus de la moitié des adultes croient à cette légende urbaine.

10. Il n’y a pas de chlore dans une piscine d’eau salée

Cette idée reçue est absolument fausse. Les piscines d’eau salée génèrent du chlore en utilisant des plaques de titane dans un processus électrique connu sous le nom d’électrolyse. Ce dernier crée du chlore à partir du sel dissous dans l’eau. De plus, il faut quand même choquer la piscine en utilisant du chlore en poudre pour assainir l’eau et prévenir les algues. Il y a autant de chlore dans une piscine d’eau salée que dans n’importe quel autre type. La seule différence est la façon dont le chlore pénètre dans l’eau.

Espérons que cet article a rétabli la vérité sur quelques idées reçues communes entourant les piscines et leur eau. Maintenant que vous êtes bien informé, il ne vous reste plus qu’à choisir votre modèle, comme l’Ultra XTR, le Power Steel ou le Steel Pro.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer